Principales œuvres de George Orwell

Dans la dèche à Paris et à Londres ou La vache enragée

Down and out in Paris and London (1933)


 

Dans cette oeuvre autobiographique Orwell relate sa vie de vagabondage entre la misère de Paris et de Londres.

 

 


Une histoire birmane

Burmese days (1934)


Pour son premier roman Orwell livre une critique du colonialisme anglais en Birmanie inspirée directement de son service dans la police coloniale.

 

 


Une fille de pasteur

A clergyman's daughter (1935)


 

Nous est présentée ici l’histoire de Dorothy qui, a près une existence morne et sans histoires avec son père, est frappée d’une soudaine crise d’amnésie. Celle-ci va ensuite se retrouver loin de chez elle, côtoyant les clochards de Londres, à mesure que la mémoire lui reviens.

 

 


Et vive l'Aspidistra !

Keep the Aspidistra flying (1936)


Dans une Angleterre déstabilisée au lendemain du premier conflit mondial Orwell relate la vie de Gordon Comstock, poète incompris vivant d’un modeste emploi de libraire.

 

 


Le quai de Wigan

The road to Wigan pier (1937)


 

Ce livre se présente comme un reportage au sein de Wigan, territoire minier anglais, dans lequel sont décrites les conditions de vie et de travail des mineurs, ainsi Orwell dévoile  l’enfer des mines de charbons, leur manque d’hygiène, leur insécurité et surtout leur misère.

 

 


Hommage à la Catalogne

Homage to Catalonia (1938)


George Orwell livre ici le témoignage de son combat aux côté du POUM (Parti Ouvrier d’Unification Marxiste) au cours de la guerre d’Espagne. Ce témoignage est aussi une violente critique du pouvoir franquiste ainsi que la dénonciation du comportement des groupes stalinisme aux militants du POUM.

 

 


Un peu d'air frais

Coming up for air (1939)


 

 Un londonien se rend dans sa ville natale afin de retrouver ses émotions d’enfance, en vain. Orwell aborde le thème de la nostalgie et l’impossibilité d’un retour en arrière.  Très pessimistes les idées de ce romans oscillent entre la spéculation des grandes entreprises et l’affirmation qu’une seconde guerre mondiale est inéluctable.

 

 


Le ferme des animaux

Animals's farm (1945)


 

 

Après avoir chassé les hommes de leur ferme les animaux établissent une nouvelle société au travers de laquelle Orwell nous livre une critique virulente du stalinisme.


1984

1984 (1949)


 

 Dans un monde où tout est contrôlé par un parti tout puissant Winston Smith ne parvient pas à adhérer aux idées de ce parti et remet en question tous les fondements de cette société totalitaire.

 

 


Chroniques du temps de la guerre

The war broadcasts (1985)


 

 

Posthume, cet ouvrage regroupe la transcription des principales chroniques George Orwell diffusées par la BBC durant la seconde guerre mondiale. Ces émissions traitaient principalement de politique, tout en faisant des points réguliers les événement militaires du conflit.


AdminBibliographie