Le monde dans 1984

Océania, Estasia et Eurasia

Un monde dominé par trois états totalitaires exerçant un contrôle total sur leur population, notamment en Océania, lieu de l’action.

Dans 1984, le monde est divisés en trois “blocs” :

L’Océania qui comprend le continent Américain, la moitié sud de l’Afrique, l’Océanie ainsi que les îles britanniques.

L’Eurasia constitué de l’Europe (hors îles britanniques), de la Turquie et de la Russie.

L’Estasia qui couvre le Japon, la Chine, la Mongolie et la moitié nord de l’Inde.

Les territoires restants, soit la moitié nord de l’Afrique, la péninsule arabique et l’Asie du Nord-ouest sont convoités par les trois superpuissances perpétuellement en guerre.

Chaque bloc est gouverné par un régime totalitaire exercant un contrôle total sur sa population : l’Angsoc en Océania, le néo-bolchevisme en Eurasia et le culte de la mort en Estasia.

Carte représentant les différents “blocs” se partageant le monde dans 1984.

 


 

.

La carte ci-dessus a été réalisée à partir de la description du monde par Orwell :

“L’Eurasia comprend toute la partie nord du continent européen et asiatique, du Portugal au détroit de Behring. L’Océania comprend les Amériques, les îles de l’Atlantique, y compris les îles Britanniques, l’Australie et le Sud de l’Afrique. L’Estasia, plus petite que les autres, et avec une frontière occidentale moins nette, comprend la Chine et les contrées méridionales de la Chine, les îles du Japon et une portion importante,mais variable, de la Mandchourie, de la Mongolie et du Tibet.”

L’organisation de la société dans 1984

La société est organisée selon trois slogans antithétiques qui représentent la ligne politique du parti :

« La guerre c’est la paix »

« La liberté c’est l’esclavage »

« L’ignorance c’est la force »

Toutes les « institutions » de cette société sont organisées autour de ces trois slogans.

A-Les classes sociales

La société est organisée selon trois classes sociales distinctes:

Les membres du parti intérieur : la classe dirigeante

Les membres du parti extérieur : ils portent des combinaisons bleus et doivent obéir (tout comme les membres du parti intérieur) à des règles strictes et sont sous une surveillance quasi constante.

Les prolétaires : c’est une classe populaire qui n’est pas soumise au contrôle du parti car pour ce dernier ils ne représentent pas une menace. Ses membres vivent loin des consignes du parti, ils sont libres de se marier, de fonder une famille. Cependant ils sont mal vus des autres classes sociales du fait de leurs différences.

 


 

 

.

B-Les différents ministères

Il existe quatre ministères dans la société de 1984 :

Le ministère de l’Amour qui est chargé du respect de la loi et du maintien de l’ordre. Il est en réalité chargé de la répression et donc des tortures.

Le ministère de la Vérité qui s’occupe des beaux-arts, des divertissements, de l’éducation et de l’information mais sa principale activité est en réalité la falsification du passé selon les besoins du parti.

Le ministère de l’Abondance : ministère des affaires économiques ou plutôt de la misère.

Le ministère de la Paix : ministère de la défense et de la guerre permanente.

Les activités des ministères sont donc en totale contradiction avec leur nom.

Ainsi, en Océania la société est hiérarchisée par trois classes sociales distinctes et son organisation présente toutes les caractéristiques d’un état totalitaire.

AdminLe monde dans 1984